Duo RDC-Angola dans la ZIC : Didier Budimbu au chevet du secteur des Hydrocarbures

© Didier Budimbu, ministre des hydrocarbures

Le ministre congolais des Hydrocarbures, Didier Budimbu, était en réunion bilatérale entre la RDC et l'Angola sur l’exploitation commune des ressources en hydrocarbures dans la Zone Maritime d’Intérêt commun (ZIC) autour de laquelle, il est prévu la signature d'une convention le 13 juillet à Kinshasa pour mettre une bonne cohérence entre les ministres des Hydrocarbures de la RDC et et des Ressources minières, du Pétrole et du gaz de l’Angola.

Depuis 20 ans, la République Démocratique du Congo, à travers son secteur des Hydrocarbures,  faisait du surplace quant à l'avancée d'une bonne exploitation pétrolière en collaboration avec son voisin du sud-ouest, l’Angola.

Dans le souci de baliser le chemin, Didier Budimbu vient casser l’habitude néfaste de son secteur de ne pouvoir jamais continuer à sombrer dans la léthargie fonctionnelle qui a ligoté le pays depuis deux décennies.

C'est sous ses efforts fournis que le 13 juillet, dans la ville de Kinshasa, Didier Budimbu, avec son homologue de l'Angola, doivent procéder à la signature du protocole d’accord sur l’exploitation commune des ressources en hydrocarbures dans la ZIC.

Cette convention ressort de la réunion de travail bilatérale qui a eu lieu le 20 et le 21 juin avec Dr Diamantino Pedro Azevedo et Didier Budimbu Ntubuanga où tous les deux, ont discuté sur le mécanisme conjoint d’échanges des produits pétroliers fournis à la République démocratique du Congo.

Cette réunion bilatérale s'est déroulée ensemble avec le président du Conseil d’administration de l’Agence nationale du pétrole, du gaz et des biocarburants (ANPG). Connaissant aussi la participation de Sonangol, ayant été basée sur l’état d’avancement des échanges commerciaux en produits pétroliers entre l’entreprise précitée, Sonahydroc S.A et Cobil S.A et Contrat de partage de production (CPP), où les deux délégations sont intervenues la présentation et la validation d’une feuille de route sur les travaux des négociations avec le Chevron.

Reconnaissant bien son travail acharné au sein de son ministère des hydrocarbures, le ministre Angolais Dr Diamantino Pedro Azevedo, n'a pas voulu arriver au jour fatidique de la signature du protocole d'accord pour encourager son collègue Didier Budimbu, la clé du changement d'une bonne exploitation pétrolière.

Carly Vangu

Partager via

Laisser un commentaire