Marche de l’opposition et du pouvoir : un 20 mai de tous les enjeux et dangers ! 

Après un report d’une semaine, l’Hôtel de ville de Kinshasa a finalement pris acte de la tenue des manifestations politiques de l’opposition et du pouvoir, le même jour : samedi 20 mai. Mais cette fois-ci, avec une imposition d’itinéraire. L’autorisation de ces deux actions prouve à suffisance que les méthodes mises sur pied par le régime de Kabila ont la peau dure et refuse de disparaître sur la sphère politique congolaise. 

À l’issue d’une réunion convoquée par le gouverneur de Kinshasa pour la marche de l’opposition, constituée des partis tels que LGD, ECIDÉ, Ensemble pour la République et Envol, le 18 mai dernier, après plusieurs heures des discussions houleuses entre les gouverneurs et les opposants ; Gentiny Ngobila a pris acte, sans toutefois, valider les deux itinéraires initialement prévus.

Mais l’opposition reste égale à elle-même…

Les délégués de l’opposition ont rejeté en bloc toutes les propositions du gouverneur « Nous  allons chuter au siège de l’Ecidé qui est aux abords du boulevard Triomphal », a tonné le député Dieudonné Bolengetenge, secrétaire général du parti de Moïse Katumbi, Ensemble pour le République. 

« Nous ne sommes pas disposés à accepter des diktats qui se répètent de semaine en semaine, de date en date. Donc, nous allons marcher, l’autorité prendra ses responsabilités avec ses commandités, avec ses ouailles, avec ses ramifications. Nous espérons que ce soit dans le sens de sécuriser les gens, mais si c’est dans le sens contraire, le monde sera témoin de ce dont nous pourrions être victimes », a-t-il ajouté.

Gentiny Ngobila s’invite lui-même à la confusion

La Ligue des jeunes de l'UDPS, le parti présidentiel, a également retenu la même date (20 mai) pour marcher et condamner l'agression du Rwanda contre la RDC sous la bannière du M23 et apporter le soutien tous azimuts au chef de l'Etat. Et pour ne pas faire les choses à moitié, Gentiny Ngobila s’invite lui-même à la confusion en gestation avec son parti qui annonce également une sortie ce même samedi 20 mai 2023  dont un meeting est prévu au stade municipal de Masina.

Un itinéraire atypique…

Pour éviter les affrontements dans la capitale congolaise, le gouverneur a tracé les itinéraires comme suit : 

-La marche de l’opposition ira du rond-point Sakombi via l’avenue Kasavubu et rond-point victoire pour chuter devant le terrain YMCA.

Celle de la Ligue des jeunes de l’UDPS ira du rond-point Ngaba pour chuter devant le stade Tata Raphaël, situé à quelques mètres du terrain YMCA. Quel sera alors le sort des militants de l’opposition habitant la Tshangu et le Mont Amba par exemple ?

Wait and see ! 

Silas MUNGINDA

Partager via

Laisser un commentaire